Chauffer son logement

logement

Chauffer son logement

Le système de chauffage est un levier important pour faire des économies d’énergie. Il représente deux tiers de la facture d’énergie et c’est pour cette raison que le bon choix de l’appareil est capital. Mais c’est à partir de là que des questions se posent : vers quelle énergie se tourner ? Comment choisir son chauffage ? On va faire le point.

Les critères

Les critères à prendre en compte

Il est essentiel de faire le point sur vos habitudes afin de déterminer le dispositif de chauffage le plus adapté à votre logement. Le premier critère à considérer est l’emplacement géographique. En effet, le système de chauffage dépend d’abord aux conditions climatiques de la région dans laquelle vous habitez. Dans tous les cas, certains appareils sont plus adaptés que d’autres mais il faut également considérer les sources d’énergies possibles.

En second lieu, il faut considérer l’utilisation prévue pour l’équipement et la surface de votre logement. Le système sera-t-il aussi sollicité pour autre chose ou simplement comme chauffage. La taille de votre logement ainsi que son isolation comptent également.

Le prix de l’appareil est le critère suivant. En optant pour un appareil performant, il faut prendre en compte le retour sur investissement. C’est normal puisqu’en déboursant une certaine somme d’argent, on s’attend à un système de chauffage économique. S’ajoute à cela les entretiens car il y a des systèmes qui en requiert plus que d’autres.

Chauffage

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique utilise différents diffuseurs et il est facile à installer. Il y a les radiateurs et le plancher chauffant. Ces diffuseurs fonctionnent suivant l’effet de joule. Ce dernier est basé sur l’effet de production de chaleur lors d’un passage d’un courant électrique. Ce courant passe dans un conducteur doté d’une résistance. Cependant, le système de chauffage électrique met aussi en jeu la convection et le rayonnement.

Les différents types de radiateur

Le nombre des radiateurs varie en fonction des besoins. Cependant, il y a aussi des différentes sortes qui produisent de la chaleur de façon différente.

Le radiateur électrique

Ce type de radiateur génère directement de la chaleur. Il la diffuse ensuite dans la pièce où il est installé. Il utilise l’effet de joule et cela garantit une efficacité optimale. Mais pour diffuser la chaleur de façon uniforme, il faut compter sur la convection. Cela consiste à transférer la chaleur via un fluide dans un milieu donné. Au contact de l’air chaude, l’air se réchauffe et ensuite, un mouvement de circulation d’air se met en place. Pour le principe du rayonnement, la chaleur est transmise par émission de lumière infrarouge.

Le radiateur connecté

Un radiateur connecté offre beaucoup de praticité. Avec ce type d’appareil, vous n’avez plus à allumer votre radiateur car vous pouvez le mettre en marche à l’avance. Puisqu’actuellement, tout se contrôle via un smartphone, et bien, les radiateurs n’y échappent pas. De plus, cela permet de mieux contrôler sa consommation d’énergie.

Le radiateur à inertie

Ce type de radiateur fonctionne par un fluide chauffé par une résistance. Le fluide conserve la chaleur même lorsque le radiateur est éteint et cela permet d’économiser de l’énergie. L’idéal est de programmer sa mise en route durant les heures creuses. Cette solution est parfaite pour accélérer le chauffage d’une pièce.

La chaudière

Même s’il s’agit d’un appareil de chauffage, le design est également un critère de choix. L’esthétique dépend en partie de la taille du radiateur mais il faut dire que le choix est large. Vous pouvez donc opter pour le design et le coloris que vous souhaitez. Par ailleurs, il y a aussi des radiateurs qui sont adaptés aux petits espaces, que ce soit par leur taille que par leur capacité.
ANAH

Les aides de l’ANAH

Il y a des différentes sortes de chaudières et l’avantages avec ce type de chauffage est leur prix. En effet, elles coutent un peu chères mais elles ne doivent être que provisoires.

La chaudière à Gaz

Ce type de chaudière nécessite un raccordement au gaz de ville ou une bombonne de gaz. Dans le premier cas, le système n’a pas besoin de stockage. Si vous choisissez l’option bombonne de gaz, il faut penser à la recharger une à deux fois par an. Le coût du gaz est un peu faible grâce aux factures qui seront réduites par la suite. Mais c’est l’installation qui est un peu plus couteuse qu’avec d’autres types de chaudières. D’ailleurs, il est aussi compatible biogaz. Par ailleurs, il y a également deux sortes de chaudière à gaz : La chaudière à gaz murale La chaudière sol à gaz

La chaudière à Gaz

Ce type de chaudière nécessite un raccordement au gaz de ville ou une bombonne de gaz. Dans le premier cas, le système n’a pas besoin de stockage. Si vous choisissez l’option bombonne de gaz, il faut penser à la recharger une à deux fois par an. Le coût du gaz est un peu faible grâce aux factures qui seront réduites par la suite. Mais c’est l’installation qui est un peu plus couteuse qu’avec d’autres types de chaudières. D’ailleurs, il est aussi compatible biogaz. Par ailleurs, il y a également deux sortes de chaudière à gaz : La chaudière à gaz murale La chaudière sol à gaz

La chaudière fioul

Contrairement à une chaudière à gaz, une chaudière fioul nécessite peu de frais d’installations. De plus, elle est plus adaptée pour chauffer les grands espaces. L’inconvénient avec ce type de chaudière est sa source d’énergie et sa cuve. La facture dépend du prix du pétrole, qui est une source d’énergie couteuse et d’autre part, il faut avoir de la place pour installer la cuve qui, généralement, a une capacité de 1000 ou 1500l.

La chaudière fioul

Contrairement à une chaudière à gaz, une chaudière fioul nécessite peu de frais d’installations. De plus, elle est plus adaptée pour chauffer les grands espaces. L’inconvénient avec ce type de chaudière est sa source d’énergie et sa cuve. La facture dépend du prix du pétrole, qui est une source d’énergie couteuse et d’autre part, il faut avoir de la place pour installer la cuve qui, généralement, a une capacité de 1000 ou 1500l.

La pompe à chaleur

Il y a deux types de pompe à chaleur et ils se diffèrent par leur source d’énergie :

La pompe à chaleur aérothermique

Le principe est simple : elle capte d’air, le réchauffe et le propulse dans la pièce. L’avantage avec ce type de pompe à chaleur est qu’il peut s’adapter au système de chauffage existant.

La pompe à chaleur géométrique

Cette pompe est très performante car elle puise son énergie grâce à un circuit de tuyaux enterrés dans le sol. Cependant, elle ne fonctionne qu’avec des radiateurs basse température et un sol chauffant.

Un poêle à granulés

Ce système de chauffage est très économique que n’importe quel autre système. Il est recommandé surtout comme chauffage d’appoint. Coté installation, on peut obtenir un crédit d’impôt avec ce système. Cependant, il faut faire appel à un professionnel pour en bénéficier. Ce système consiste à utiliser une énergie renouvelable (petits bâtonnets en bois).